DRiV™ présente les résultats de ses recherches sur la prévention du mal des transports dans les véhicules autonomes

Les toutes dernières innovations en matière de systèmes de suspensions actives contribuent non seulement à une conduite plus agréable, mais aussi à résoudre le problème croissant du mal des transports dans les véhicules autonomes.  DRiV™, entreprise Tenneco Inc. (NYSE: TEN) et l'un des leaders mondiaux de la fourniture de pièces de rechange et de systèmes de suspension et de freinage, va présenter les résultats de ses recherches sur une technologie inédite, conçue pour améliorer de manière radicale la dynamique des véhicules. Cette présentation aura lieu lors de la Conférence internationale relative aux systèmes de suspension avancés, aux États-Unis, les 30 juillet et 1er août 2019, à Southfield, Michigan.

Miguel Dhaens, directeur technique chez DRiV, fera le point sur les progrès de l'entreprise dans le développement d'une technologie de vectorisation des forces appliquées aux pneumatiques pour les systèmes de suspensions actives incorporés dans les véhicules électriques et autonomes. La vectorisation des forces appliquées aux pneumatiques s'appuie sur les avantages d'une stratégie de contrôle de la suspension, la vectorisation des couples, qui utilise le freinage ou le contrôle différentiel pour améliorer la dynamique de conduite. La nouvelle approche développée par DRiV devrait permettre des niveaux quasiment infinis de répartition des moments de roulis de l'avant à l'arrière pour assurer le contrôle direct du moment de lacet du véhicule en virage. En d'autres termes, ce système permet de maximiser de manière active l'adhérence des pneumatiques et élimine tout phénomène de survirage et de sous-virage, quelles que soient les conditions de conduite, de manière plus intuitive que les systèmes de stabilité actuels. Outre l'amélioration des performances de la conduite et de la stabilité, la vectorisation des forces verticales s'exerçant sur les pneumatiques peut apporter davantage de confort et de plaisir de conduite.

« La vectorisation des forces s'exerçant sur les pneumatiques facilite l'intégration du logiciel de contrôle des suspensions, partie intégrante d'une architecture étendue de maîtrise du mouvement », a précisé Miguel Dhaens. « Le défi auquel sont confrontés les fournisseurs de systèmes de maîtrise du mouvement, et donc les fabricants de suspensions, est d'assurer un contrôle précis et un confort accru dans les trois dimensions (verticale, latérale, longitudinale). Les avantages sont nombreux, et notamment la possibilité de lutter contre le mal des transports,  critère particulièrement important concernant la conduite autonome ».

 Miguel Dhaens présentera les résultats des recherches de DRiV au cours de son intervention le 30 juillet. Il participera également à une table ronde intitulée « Control of Active and Semi-Active Suspension Systems » (Contrôle des systèmes de suspension active et semi active). La conférence aura lieu à l’hôtel Westin Southfield Detroit. Pour en savoir plus, cliquez ici : https://www.automotive-iq.com/events-suspension-congress-usa

 Pour DRiV, le développement des technologies de vectorisation des forces s'exerçant sur les pneumatiques s'inscrit dans la progression de la gamme de Suspension intelligente Monroe®,qui regroupe les solutions de suspensions sélectives (Dual Mode) et les solutions semi-actives avec valve externe (CVSAe) et deux valves indépendantes (CVSA2). La gamme inclut aussi les solutions Kinetic® pour le contrôle du tangage et du roulis.  Pour en savoir plus, visitez le site www.monroeintelligentsuspension.com.

Story image
Simonetta Esposito Media Relations Europe, DRiV
Bill Dawson Media Relations North America, DRiV

 

A propos de DRiV

À propos de Tenneco

Basé à Lake Forest, Illinois, Tenneco est l'un des premiers concepteurs, fabricants et distributeurs de produits et de technologies de seconde monte (Aftermarket), de performance de la conduite (Ride performance), de préservation de la qualité de l'air (Clean air), de groupes motopropulseurs (Powertrain) et pour différents marchés, notamment les véhicules légers, les utilitaires, les équipements tout terrain et les pièces de seconde monte. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 17,45 milliards de dollars en 2019 et emploie près de 78 000 personnes dans le monde. Le 1er octobre 2018, Tenneco a conclu le rachat de Federal-Mogul, l'un des leaders mondiaux de la fourniture de pièces pour les équipementiers et la seconde monte.  L'entreprise prévoit dans le futur de séparer ses divisions pour former deux entités indépendantes : DRiV, une société dédiée au marché des pièces de rechange et aux systèmes de suspension et de freinage, et une autre société constituée de divisions spécialisées dans les technologies de groupes motopropulseurs (Powertrain) et de préservation de la qualité de l'air (Clean air). 

Disposition « Safe Harbor »

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs incluent, entre autres, des énoncés relatifs à la réalisation de nos objectifs et de nos plans concernant le projet de scission en deux entreprises indépendantes. Les énoncés prospectifs sont soumis à un certain nombre de risques et d'incertitudes pouvant changer considérablement les résultats du moment par rapport à ceux décrits dans les énoncés prospectifs, y compris le déroulement de la pandémie de COVID-19 et son impact sur l’économie générale, les conditions de l’activité et du marché, notre capacité (ou notre incapacité) à mettre en œuvre nos plans pour répondre à la pandémie de COVID-19 et notre plan Accelerate précédemment annoncé et à concrétiser les bénéfices prévus de ces actions, notre flexibilité financière pour répondre à l’impact de l’épidémie de COVID-19, notre capacité à maintenir la conformité avec les accords régissant notre endettement et à disposer en outre de liquidités suffisantes au cours de la pandémie de COVID-19, la possibilité que la société fusionnée ne puisse pas réaliser la scission entre l'entreprise Aftermarket & Ride Performance et l'entreprise Powertrain Technology (ou ne puisse réaliser tout ou partie des bénéfices anticipés de ladite scission), la possibilité que la séparation puisse avoir un effet négatif sur les accords existants avec Tenneco, y compris ceux relatifs à la transition, à la fabrication et à la fourniture de services et aux questions fiscales, la capacité à retenir et à engager du personnel clé et à maintenir les relations avec les clients, fournisseurs ou autres partenaires d'affaires, le risque que les bénéfices de la séparation ne puissent pas se réaliser entièrement ou puissent mettre plus de temps que prévu pour se réaliser, le risque que la séparation ne fasse pas avancer la stratégie commerciale de Tenneco, l'éventuelle dispersion de l'attention de la direction de Tenneco résultant de la séparation, ainsi que les facteurs de risque et les déclarations de mise en garde contenus dans les rapports périodiques et les rapports actuels de Tenneco (formulaires 10-K, 10-Q et 8-K) parfois déclarés auprès de la SEC. Au vu de ces risques et incertitudes, les investisseurs sont priés de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs et de ne pas les voir comme une prédiction des résultats réels. Sauf stipulation contraire, les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont rédigés à la date de la présente communication et, à moins que la loi ne l'exige, Tenneco n'assume aucune obligation et renonce à toute obligation de divulgation publique des révisions ou mises à jour des énoncés prospectifs. D'autres informations relatives à ces facteurs de risques et incertitudes sont ponctuellement présentées dans les déclarations de l'entreprise auprès de la SEC (autorité américaine de réglementation et de contrôle des marchés financiers), y compris, mais sans s'y limiter dans sa déclaration annuelle sur formulaire 10-K pour l'exercice clôturé au 31 décembre 2019 et sa déclaration trimestrielle sur formulaire 10-Q pour le trimestre clôturé le 31 mars 2020.